Passer le menu

Henri IV - le règne interrompu

La postérité d’une idée

« Sans doute la paix perpétuelle est-elle à présent un projet absurde, mais qu’on nous rende un Henri IV et un Sully, la paix perpétuelle redeviendra un projet raisonnable » (Jean-Jacques Rousseau, 1760).

Audacieux et ambitieux, le Grand Dessein était surtout totalement utopique ! Il impliquait des bouleversements considérables qui lésaient pour l’essentiel les Habsbourg. La maison d’Autriche perdait l’Alsace, le Tyrol et la Franche-Comté (rattachés à la république Helvétienne) alors que ceux de Madrid devaient renoncer au Milanais, au royaume de Naples, à la Sicile et à leur souveraineté sur les Pays-Bas méridionaux qui formeraient, avec les Provinces-Unies, la République des Belges. Les Habsbourg étaient donc bel et bien sacrifiés sur l’autel du Grand Dessein, ce qui, en l’occurrence, correspondait aux vues d’Henri IV et plus tard à celles de son fils Louis XIII et de Richelieu.

Si le projet semble totalement irréaliste à l’époque où Sully publie ses Œconomies royales – l’Europe est empêtrée dans la guerre dite « de Trente Ans » (1618-1648) – l’idée lui a survécu, sans doute auréolée du prestige de son attribution virtuelle à Henri IV. Richelieu l’évoque dans ses Mémoires, au siècle suivant les penseurs idéalistes tels l’abbé de Saint-Pierre, Jean-Jacques Rousseau, Jacques Necker et Emmanuel Kant s’en emparent. Le Grand Dessein est même cité en exemple à l’ouverture du congrès de Panama en 1826. Il faut finalement attendre le XXe siècle pour que l’idée d’un organisme supranational favorisant le maintien de la paix trouve un débouché concret avec la création de la Société des Nations (1919), de l’ONU (1945) et aujourd’hui avec l’Union européenne.

Médias associés à cette fiche

Titre du média : Sully, portrait en pied

Portrait de Sully en pied
© BnF
Légende :
Sully, portrait en pied, dessin, école française, XVIIe siècle. Département des estampes et de la photographie de la BNF, Na 22 rés. Boîte 24 RC-B-11879

Titre du média : Épitome du théâtre du monde

Page de titre, cartes du livre "Épitome du théâtre du monde"
© Musée national du château de Pau / Jean-Yves Chermeux
Légende :
Épitome du théâtre du monde (Anvers, Imprimerie Plantienne, 1598. Imprimé, 118 pages de commentaires et de cartes). Musée national du château de Pau, Inv. P. BP. 1469.
Bienvenue sur le site Henri 4
/1/ Vous souhaitez voir ce site en version flash, ce site nécessite donc que votre poste soit équipé du flash player et que soit activé le javascript sur votre navigateur.

/2/ Si vous n'avez pas flash installé sur votre ordinateur, vous pouvez consulter la version accessible du site.

/3/ Vous pouvez consulter la version mobile du site.
Version accessible