Passer le menu

Henri IV - le règne interrompu

La tenaille Habsbourg

Le leitmotiv diplomatique de la France du XVIe siècle constitue le premier sujet de préoccupation : comment se débarrasser de la tenaille Habsbourg qui enserre la France ? En ce début d’année 1610, Henri a pris sa décision. Ce sera la guerre. Le prétexte lui a été donné par un problème de succession. En mars 1609, le duc Jean-Guillaume de Clèves est mort sans héritier direct. Son territoire constitue un vaste ensemble aux confins de l’Empire germanique, des Pays-Bas espagnols et des Provinces-Unies. Bref, un carrefour stratégique. Cette affaire va constituer la toile de fond de la fin du règne d’Henri IV : au premier plan, une bataille de succession entre prétendants protestants et catholiques, dont l’empereur Rodolphe II ; en arrière plan, la possibilité d’une déflagration européenne redéfinissant les rapports de force au profit du roi de France et aux dépens des Habsbourgs.

Henri, après avoir longtemps hésité, se lance sur cette voie après que Rodolphe II se soit emparé de l’héritage avec l’aide de l’Espagne. Henri montre les muscles, envoie des armes et menace la frontière. En coulisse, ses conseillers bellicistes, tels Sully, poussent à la guerre et s’y préparent car ils y voient l’occasion de bouleverser définitivement la carte géopolitique de l’Europe.

Médias associés à cette fiche

Titre du média : L'Europe à la fin du XVIe siècle.

Carte de l'Europe à la fin du XVIe siècle
Commentaire :
Les possessions du duc de Clèves comprenaient les duchés de Clèves, Berg et Juliers, les comtés de La Marck et Ravensberg et la seigneurie de Ravenstein. Les prétendants sont deux princes soutenus par l’Union évangélique composée des princes protestants de l’Empire et soutenue par les Provinces-Unies. L’empereur Rodolphe II de Habsbourg était aussi décidé à faire valoir ses droits. Il décide donc d’administrer ces territoires directement, en attendant que la succession soit réglée.
Légende :
L'Europe à la fin du XVIe siècle : la déchirure confessionnelle. D’après Alain Houot

Titre du média : Carte de l’Europe

Carte ancienne de l'Europe, 1598
© Musée national du château de Pau / Jean-Yves Chermeux
Légende :
Carte de l’Europe. In : Épitome du théâtre du monde (Anvers, Imprimerie Plantienne, 1598. Imprimé, 118 pages de commentaires et de cartes). Musée national du château de Pau, Inv. P. BP. 1469.

Titre du média : Armoiries de "Tobias Coene"

Miniature des registres de la Nation germanique
© Archives départementales du Loiret
Commentaire :
La « Nation germanique », constituée d’élèves en provenance du Saint-Empire, contribua largement à l’université d’Orléans à la diffusion de l’idéal humaniste et des principes religieux de la Réforme.
Légende :
Université d'Orléans. Registres de la Nation Germanique. Libei procuratum III, 1587-1602 : armoiries de "Tobias Coene", procurateur en 1596, originaire de Belgique. 1596. Cote : F°70 verso

Titre du média : Registres de la Nation Germanique

Miniature des registres de la Nation germanique
© Archives départementales du Loiret / Luc Voland
Commentaire :
La « Nation germanique », constituée d’élèves en provenance du Saint-Empire, contribua largement à l’université d’Orléans à la diffusion de l’idéal humaniste et des principes religieux de la Réforme.
Légende :
Université d'Orléans. Registres de la Nation Germanique. Liber procuratum III, 1587-1602 : inscriptions de "Philippus" et "Fridericus", comtes de Dietz (Belgique) pour l'année 1600 à la Nation Germanique. Cote : F°216 verso
Bienvenue sur le site Henri 4
/1/ Vous souhaitez voir ce site en version flash, ce site nécessite donc que votre poste soit équipé du flash player et que soit activé le javascript sur votre navigateur.

/2/ Si vous n'avez pas flash installé sur votre ordinateur, vous pouvez consulter la version accessible du site.

/3/ Vous pouvez consulter la version mobile du site.
Version accessible